Welink Legal Welink Legal
Les avocats spécialistes

Les avocats spécialistes

Welink Legal

Welink Legal

Tout avocat titulaire d’un CAPA a suivi une formation d’avocat généraliste. Cette dernière lui permet d’être apte à traiter tous les problèmes de droit en général. Cependant, pour des cas complexes, des affaires techniques ou des procédures particulières, il est préférable de faire appel à un avocat spécialiste qui possède une connaissance approfondie du domaine concerné. Attention, un avocat exerçant des activités préférentielles n’est pas la même chose qu’un avocat spécialisé

 

 

Les avocats avec des activités préférentielles

 

 

Un avocat généraliste peut déclarer de manière spontanée et volontaire certaines activités dans lesquelles il possède une expertise plus approfondie. Ainsi, certains avocats généralistes peuvent consacrer la majeure partie de leur activité au droit de la famille par exemple car ils ont des connaissances solides en termes de procédure de divorce ou de droit des successions. De même, d'autres pourront décider de s’occuper majoritairement de dossiers relevant du droit du travail tels que des cas de harcèlement ou des licenciements litigieux

 

Un avocat peut revendiquer jusqu’à 5 activités préférentielles. Il s’agit d’une déclaration à titre indicatif leur permettant de communiquer leur domaine de prédilection à leurs clients mais ils n’ont passé aucune certification. Ainsi, ils peuvent tout à fait changer d’activité préférentielle au cours de leur carrière. 

 

 

La spécialisation de l’avocat

 

 

Le titre de spécialisation reconnu par l’Ordre du barreau s’obtient après un contrôle des autorités ordinales qui vérifient que les avocats qui demandent cette spécialisation possèdent bien une connaissance très approfondie du domaine du droit concerné. 

 

Pour obtenir un titre de spécialisation reconnu par l’Ordre du barreau, l’avocat doit être inscrit au barreau depuis plus de 5 ans. Ils doivent également prouver qu’ils ont la connaissance et l’expérience nécessaire. Ils doivent ainsi justifier de la pratique du droit dans le domaine pour lequel ils demandent à être spécialisés. Cette justification passe par des activités particulières du cabinet, des titres ou encore des témoignages. 

 

Par ailleurs, l’avocat s’engage à se tenir informé des évolutions de son domaine de spécialisation, notamment en suivant des formations. S’il ne tient pas cet engagement, il devra renoncer à son titre. 

 

Les obligations de l’avocat spécialiste 

 

L’avocat, comme évoqué ci-dessus, doit donc être inscrit au tableau d’un Ordre depuis au moins 5 ans. Pour obtenir son titre de spécialisation, il doit saisir le bâtonnier de l’Ordre dont dépend son cabinet principal de sa demande. Il doit également fournir au bâtonnier un dossier apporte la justification de ses titres et mérites relatifs à la spécialisation demandée. 

 

Enfin, il doit suivre l’évolution du ou des domaines de droit concernés. Il doit ainsi respecter le cadre de la formation continue défini par l’article 4.49 du Codex.

 

 

Comment choisir mon avocat ?

 

 

Vous avez tout à fait le droit de choisir l’avocat de votre choix, peu importe son domaine de spécialisation, pour s’occuper de vos dossiers. Cependant, un avocat n’est pas tenu d’accepter votre dossier. Par ailleurs, vous ne serez pas assuré que votre avocat connaisse bien le domaine qui correspond à votre affaire. 

 

Ainsi, même si vous connaissez un avocat généraliste ou dont la spécialisation ne correspond pas à votre problématique, il est conseillé de faire appel à un avocat dont les activités préférentielles ou la spécialisation concerne le domaine de droit dans lequel se positionne votre dossier.  Votre avocat généraliste pourra vous indiquer un confrère, mais si vous comptez divorcer et que votre situation est compliquée, mieux vaut contacter un expert en droit de la famille. De même, en cas de litige avec votre propriétaire, il sera préférable de faire appel à un avocat spécialiste du droit immobilier

 

Plus l’avocat auquel vous confiez votre dossier est spécialisé dans le domaine de droit qui concerne votre affaire, plus vous gagnerez du temps. Il connaît en effet les procédures, les coûts, les possibilités de recours. Il pourra ainsi traiter votre affaire avec plus d’efficacité qu’un avocat qui a besoin au préalable de se renseigner sur le domaine. 




Vous êtes Avocat ?

Référencez votre cabinet sur le premier guide des avocats